Le nouveau visage du CHIRB

Dans le cadre du plan Hôpital 2012, le CHIRB a reçu de la part du Ministère de la Santé un financement spécifique qui lui a permis d’ouvrir en mars dernier 85 lits de Soins de Suite et de Réadaptation avec un plateau technique de rééducation comprenant, entre autre, une balnéothérapie. L’hôpital de jour de pédopsychiatrie et la crèche ont été reconstruits et étendus et seront inaugurés le 12 juin 2014. 

La construction d’un bâtiment neuf permet quant à elle, d’accueillir le pôle Femme/Enfant et le regroupement de toutes les consultations depuis février 2015.

 

Un nouveau bâtiment dédié au pôle Femme-Enfant et aux consultations externes

 

Le tout nouveau bâtiment qui a été mis en service début février 2015 accueille le pôle Femme - Enfant ainsi que l’ensemble des consultations de l’hôpital Robert Ballanger.

Il se caractérise par une réflexion sur les modalités de prise en charge de nos patients : d’une part, par la mise en place d’organisations innovantes de parcours de soin, avec la constitution d’un plateau technique, rendant plus lisible l’orientation au sein des consultations, et d’autre part par la garantie d’une prise en charge interdisciplinaire de la femme et de l’enfant, c’est-à-dire à la fois médicale et chirurgicale. Il est dimensionné pour accueillir environ 13 000 urgences gynécologiques et maternités, près de 15 000 hospitalisations, 240 000 consultations et 3 500 naissances.

 

A) La centralisation des consultations

Ce nouveau bâtiment dispose d’un plateau ambulatoire adulte et enfant. La mise en place d’un accueil centralisé devrait permettre une amélioration notable de l’orientation et de la lisibilité des organisations pour le patient, l’ensemble du circuit étant profondément modifié. Cet espace rassemble l’ensemble des consultations médicales et chirurgicales du centre hospitalier, deux hôpitaux de jour de médecine et de cancérologie, ainsi qu’un centre de prélèvements sanguins, en lien avec le laboratoire de l’hôpital, certifié Cofrac. L’objectif est double : rendre les organisations plus performantes en regroupant les 18 sites de consultation, et d’autre part, ouvrir l’hôpital sur la médecine de ville par l’intermédiaire de l’ambulatoire.

Situé au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment de l’hôpital, il réunit les consultations des spécialités suivantes :

  • Pour la chirurgie : hépato-gastroentérologie, urologie, orthopédie, chirurgie viscérale, anesthésie, ophtalmologie, chirurgie maxillo-faciale ;

  • Pour la médecine : cardiologie, diététique, dermatologie, endocrinologie, gériatrie, médecine interne, néphrologie, neurologie, oncologie, pneumologie, podologie, rhumatologie, consultation mémoire ;

  • Pour le pôle Femme-Enfant : pédiatrie, néonatologie, chirurgie pédiatrique, gynécologie médicale et chirurgicale, obstétrique, pédopsychiatrie, planning familial, protection maternelle.

B) L’ouverture des services de soins Femme- Enfant

Le CHIRB offre un pôle complet de prise en charge de la mère et de l’enfant avec une maternité de niveau 2B, des services de gynécologie, des services de pédiatrie et de néonatologie performants, une chirurgie pédiatrique orthopédique et viscérale dynamique. En plus du plateau de consultations, ce nouveau bâtiment rassemble également, en un même lieu, l’ensemble des spécialités médicales et chirurgicales de la mère et de l’enfant.L’ouverture de ces nouveaux locaux est l’occasion pour le CHIRB de proposer de nouvelles activités et modalités de prise en charge, adaptées à l’ensemble des profils de patient ciblés à l’origine du projet :

  • Pour les futures mamans, en plus des deux salles de bloc opératoire dédiées aux césariennes, le nouveau bâtiment disposera de 7 salles d’accouchement dont la mise en place d’une salle dite « nature », c’est-à-dire respectant la physiologie de l’accouchement.

  • Pour la femme, le panel des consultations gynécologiques et obstétricales sera largement élargi : consultation de l’adolescente, entretien prénatal, chirurgie des mutilations sexuelles, endoscopies gynécologiques ambulatoires, sans négliger les consultations classiques de suivi de la femme tout au long de sa vie. Une alternative à l’hospitalisation traditionnelle verra le jour et permettra de limiter les hospitalisations longues de grossesses pathologiques. Le planning familial déménage également et continuera d’accompagner les femmes demandant une contraception ou une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG).

  • Pour l’enfant, trois axes ont été privilégiés : le développement de la prise en charge ambulatoire chirurgicale et médicale, le renforcement du lien entre la pédiatrie et la pédopsychiatrie, et la réponse appropriée à la prise en charge des pathologies hivernales de l’enfant, et notamment la bronchiolite. Ce nouveau bâtiment marquera une étape cruciale de l’amélioration de la qualité de la prise en charge du patient. En effet, ces locaux vont permettre d’assurer un tournant déjà entamé au CHIRB : celui de la prise en charge pédiatrique ambulatoire. L’activité chirurgicale a vocation à se développer, dans ce contexte, et notamment dans de nombreuses spécialités telles que le viscéral, l’urologie, l’orthopédie, la traumatologie, la stomatologie, l’ophtalmologie, l’oto-rhino-laryngologie et la gastroentérologie.

Enfin, cette construction constitue une forte amélioration des conditions d’accueil et d’hôtellerie offertes aux femmes, futures mères et aux enfants par rapport à l’existant. Plus de 80% des chambres ne disposent que d’un seul lit. L’architecture et l’organisation des services ont été conçues pour apporter le plus grand confort possible à nos patients et garantir le respect de leur dignité.

 

 Un bâtiment de Soins de Suite et de Rééducation plus performant

 

Le SSR représente un secteur d’activités important pour l’établissement.

L’ouverture en mars dernier, d’un bâtiment de 85 lits de SSR et 20 places d’hôpital de jour en est la pierre angulaire. Il a été conçu pour être adapté au handicap.

 

Ce bâtiment est le  témoin de la cohérence entre le projet médical et architectural : 3 services correspondant à 3 secteurs d’activités de rééducation polyvalente et locomoteur, neurologique et gériatrique ont été ouverts. 20 lits d’hospitalisation de jour ouvriront progressivement dans les secteurs SSR locomoteur et neurologique.

 

Compte tenu de l’augmentation constante de l’activité de prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux et des personnes âgées, l’ouverture de ce bâtiment est un enjeu important pour l’aval de ces filières.

 

Ainsi, l’hôpital Robert Ballanger affirme son ambition de mieux répondre aux besoins des patients habitant dans notre secteur de Seine-Saint-Denis.

 

 Une crèche plus conviviale

 

La nouvelle crèche a pu voir le jour grâce à une subvention de la Caisse d’Allocations Familiales qui a permis de remplacer l’ancien bâtiment construit il y a plus de 30 ans.

 

La crèche actuelle  comporte quatre sections  dont trois traditionnelles (bébés/moyens/grands) et une section « multi-accueil » qui rassemble des enfants de tout âge pour un accueil ponctuel.

 

Nous passerons de 60 berceaux à 80 berceaux avec une montée en charge progressive qui permettra de conserver une qualité d’accueil des enfants.

 

L’augmentation des surfaces disponibles nous permettra d’accroître le nombre de berceaux pour atteindre 90 dans quelques années. Elle représente des facilités de garde supplémentaires offertes à notre personnel.

 

« LES 3 JARDINS » : un nouvel Hôpital De Jour de Pédopsychiatrie plus fonctionnel à l’Hôpital Robert Ballanger

 

La construction d’un nouveau bâtiment pour l’Hôpital De Jour de Pédopsychiatrie s’est achevée en 2014 à l’Hôpital Robert Ballanger. Il a vocation à accueillir des enfants ayant entre 4 et 12 ans souffrant de troubles du spectre autistique.

C’est un projet ancien qui a pu aboutir grâce au financement de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France.

 

L’hôpital de jour accueille les enfants en petits groupes en fonction des classes d’âges et des activités proposées. Il propose une approche intégrative des soins, c’est-à-dire associant des compétences et des références théoriques complémentaires avec des objectifs pédagogiques, d’évaluation et de prise en charge médicale, psychologique, éducative, et ré-éducative des personnes autistes.

 

Le nouveau bâtiment comprend différents espaces :

 

- Un espace hôpital de jour accueille 20 enfants, par demi-journée, ou par journée entière.

L’espace d’accueil des enfants bénéficie de vastes salles d’ateliers pour des médiations thérapeutiques : salles de psychomotricité, pataugeoire, salle d’orthophonie et de communication, salle snoezelen, art thérapie, salle à manger, espaces de repos.

Il bénéficie d’un équipement moderne, spécifique et adapté aux soins des enfants.

 

- Un espace de consultations : médecins pédopsychiatres, psychologues, assistante sociale, éducateurs et infirmiers reçoivent les enfants et leurs familles en consultations.

 

- Un espace classe : une enseignante spécialisée est mise à disposition par l’Education Nationale pour une pédagogie adaptée aux difficultés des enfants.

 

Ce nouveau bâtiment va permettre d’augmenter notre activité et le temps d’accueil des enfants.

L’accueil des enfants s’effectuera dans de bien meilleures conditions.

Ce nouveau bâtiment représente une reconnaissance importante du travail effectué auprès des enfants en grande souffrance psychique.

 

 

  Date de dernière modification :

 30/03/2017

© Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger | Partenaires | Mentions légales | Webmaster | Conception 2exVia avec MasterEdit ©

 

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée.


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.